L’amour est-il le bonheur ?

L’amour est-il le bonheur ?

Toujours dans la série des articles du jeudi, je vous propose aujourd’hui de parler de l’amour.

 

« Aimer, c’est se réjouir »

Citation de Aristote

L’amour promet plusieurs choses : le bonheur, en tout cas en partie, mais parfois même le malheur. Quand on vient de se mettre en couple avec son conjoint, on ressent quelque chose, on a l’impression qu’on va être heureux. Forte heureusement, ça peut être le cas ;).

amour

Crédit photo : Photomaxmtl

L’amour, ce n’est pas forcément lié à quelqu’un. On peut parfaitement aimer bloguer (comme moi), ou encore aimer nager, courir, jouer etc. Il s’agit bien d’amour quand même. Bien entendu, on peut aller un peu plus loin et aimer les résultats de ces actions : j’aime la sensation que me procure la course, le fait d’avoir fait du sport.

Si vous lisez cet article, c’est que vous aimez la philosophie (ou du moins vous êtes curieux !). Etymologiquement, philosophia en grec signifie l’amour de la sagesse.

Le suicide, est-ce le contraire de l’amour ?

Quand on désire arrêter de vivre, on répond finalement à la question philosophique : la vie vaut-elle la peine d’être vécue ?

Le fait d’arrêter de vivre, supprime le problème. Est-ce qu’il le résout ? J’en doute fortement. Finalement, soit on aime, on est capable d’aimer, d’avoir des sentiments, soit on est mort. C’est aussi simple que cela. Si vous souhaitez approfondir la question, Albert Camus en parle au début du Mythe de Sisyphe.

Freud était un petit peu du même avis. Pour lui, la dépression (courante dans notre société) provient de « la perte de la capacité d’aimer » (y compris soi-même).

L’amour est donc une clé pour vivre heureux. Il convient donc de sauver l’amour pour se sauver soi-même.

 

L’amour est unique. Pourtant il est tout. On peut aimer le sport (comme écrit plus haut), mais aussi ses enfants, sa famille, cette personne dont vous êtes amoureux, votre animal de compagnie etc. Ce n’est pas exactement le même amour, mais pourtant il n’existe qu’un seul mot.

Les grecs eux, utilisez trois mots pour définir l’amour. éros, philia et agapè.

 

éros : il s’agit de l’amour par manque. Aimer, désirer ce qu’on a pas, l’amour fort, l’amour qui prend. On pourrait appeler cela l’amour passionnel. C’est l’amour de la religion : les croyants aiment dieux car il n’est pas là, il manque énormément. Il s’agit ici de la pensée de Platon. Qu’en pensez-vous ?

Je pense, comme beaucoup d’entre nous, que nous pouvons aimer ce qui ne nous manque pas. On peut aimer notre conjoint(e) alors qu’il est à nos côtés tous les jours par exemple. Les grecs utiliseront plutôt le mot philia.

Il s’agit de la citation : « Aimer, c’est se réjouir ». Le secret du bonheur, selon Aristote, c’est de se contenter de ce que l’on a, d’aimer ce que l’on a et d’arrêter de courir pour espérer être un jour heureux grâce à un objet.

 

eros

Crédit photo : drp

 

Passons au troisième mot grec pour désigner l’amour : Agapè. Il est apparut bien après la mort de Platon et d’Aristote. Il s’agit non du manque, non de l’amitié mais encore d’autre chose. Souvenez-vous de ces phrases : « Aimez votre prochain ». Comment est-ce possible de réellement aimer quelqu’un qu’on ne connait même pas ? C’est impossible, certainement. Comment aimer nos ennemis ?

En latin, on aurait traduit cela par caritas, ce qui  a donné en français la charité. Il s’agit de fait, de l’amour pour quelqu’un qui ne nous a jamais fait du bien, qui ne nous manque pas. Je dirais plutôt que c’est l’amour dont on est capable de donner, aussi difficile que ce soit.

 

J’ai volontairement voulu définir ces trois mots de manière à bien les différencier. C’était probablement une erreur. Ces trois mots, sont différents, certes, mais sont intimement liés. Ils appartiennent au champ d’aimer, de l’amour.

L’amour est quelque chose qui nous est donné, puis qu’on se doit de redonner après nous. L’enfant avec ses parents en est l’exemple parfait. Les parents donnent de l’amour à l’enfant, qu’ils ont eux-même reçus de leurs parents (normalement). L’enfant fera de même quand il sera en âge d’être parent.

 

N’hésitez pas à me répondre dans les commentaires pour me donner votre avis :).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :lamour fait il le bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *